Transférer cette page à une ami
 
Nom de votre ami :
Courriel de votre ami:
Votre nom :
Votre courriel :
Diane Ross
Reconnaissances des pairs :
(Obtention d’une mention de grande distinction dans la catégorie abstraction pour la toile conscience)


2e prix du public à l'exposition collective Peindre pour la vie - ArtMtl
Curriculum Vitae:
Exosition collective - ArtCible - au Centre Culturel Simon Bolivar - 15 septembre 2014


Exposition collective ArtMtl - Peindre pour la vie - 5 juillet 2014


Mars 2014 à novembre 2014


Exposition à la Maison de soins palliatifs Adhémar-Dion


Septembre 2009


Exposition solo à la Bibliothèque Pointe-aux-Trembles


Septembre 2008


Exposition solo à la Bibliothèque Pointe-aux-Trembles


Printemps 2007


Porte ouverte en duo à Québec


Novembre 2006*


Participation au 23e Salon d’automne concours-Gala 2006 tenue au Musée du Château Dufresne à Montréal, du 2 au 12 novembre ainsi que du 16 au 19 novembre, au centre culturel Popesco à Montréal. (Obtention d’une mention de grande distinction dans la catégorie abstraction pour la toile conscience)


Mai 2005


Exposition solo à la Maison d’artistes
Démarche artistique :




« Peindre est un mouvement de passion et un mouvement difficile. Mon expérience se heurte à l’angoisse que je ne peux éviter. C’est le résultat du fait de refuser de me faire prisonnière d’une technique ou d’une même expression. Pour moi l’image ne se veut pas être la représentation de la réalité concrète. Ma recherche se situe dans une dimension picturale qui se doit d’être l’expression de la perception intime de l’homme avec son expérience.



En même temps, c’est aussi la recherche de cet élan qui fait qu’une sorte d’ivresse s’empare de moi et que seule l’importance de cet élan reste présente. Après l’angoisse, c’est l’expression de l’intangible qui s’amorce. Tout le reste s’envole et c’est la toile, les couleurs, les textures qui mènent tous les choix, toutes les impulsions. Je dois travailler et travailler sans cesse pour que dans un moment privilégié, cet état de grâce surgisse. J’ai alors la conviction d’avoir atteint un coin de l’inconnu qui se grave pour l’éternité dans mon cœur. La peinture est un coin de ma vie où je ne fais aucune concession, aucun compromis. Je veux ma liberté totale si cela peut exister.



C’est ainsi que je vis la peinture. Une intense union entre la matière et l’impalpable qui ne demande qu’à faire sa place dans un espace donné. Lorsqu’une toile est terminée, c’est alors la surprise qui vient me réconforter dans ma nécessité de peindre.



Ainsi naît l’espoir que je pourrai rencontrer une personne qui voudra bien venir à ma rencontre et s’approprier du tableau. Et le voyage s’amorcera… Une toile se doit de sortir de mon atelier et de devenir le rêve de quelqu’un d’autre. À mes yeux, peindre sans voyage est un geste inutile. »




Publications :
3 articles parus dans le journal L'avenir de l'Est.
Divers :
Auteure de : Des Ombres dans la tête - affronter la démence fronto-temporale, Éditions Liber, 2011





Participation à l\\\'ENCAN AU PROFIT DE L\\\'ITINÉRANCE 2014
Toutes les oeuvres de Ross Diane
Mémoire en détresseRefusBouquetle bateau arrive au portElle s'appelait bêtiseProjectionTendresseLes petits moineaux


Haut de page
Inscription à notre infolettre